Heures d'ouverture: 8.00-17.00 | Lundi au vendredi
Nous joindre | 450.676.3444

Le BOTOX, est-ce dangereux ? : les mythes vs la réalité

Le BOTOX, est-ce dangereux ? : les mythes vs la réalité

Le BOTOX issu de la toxine botulique (ou toxine botulinique) a généré bien des mythes au fil des ans concernant son utilisation et ses effets. Sa découverte remonte à la fin du 19e siècle par un médecin allemand. Il donna alors le nom de botulisme à une maladie issue d’un empoisonnement alimentaire mortelle causé par cette toxine. Son appellation vient du mot latin « botulus » qui veut dire « boyau d’animal » pour faire référence au boudin noir. Cette charcuterie fut à l’origine de cette intoxication qui causa un très grand nombre de décès. En outre, lors de la Deuxième Guerre mondiale, l’armée japonaise avait développé un agent paralysant mortel à partir de la toxine botulique. Toutefois, on devra attendre jusqu’en 1989 avant que la FDA (Food and Drug Administration) n’approuve l’utilisation thérapeutique de la toxine botulique purifiée.

Voir plus

Vergetures de grossesse : comment les faire disparaître ?

Vergetures de grossesse : comment les faire disparaître ?

La grossesse est un moment marquant qui bouleverse la vie d’une femme à la fois au niveau émotionnel et physique. Tout au long de cette période, le corps subit des transformations qui met l’élasticité de la peau à rude épreuve ce qui peut également provoquer des vergetures. Il existe une variété de produits et de traitements afin de prévenir ou…

Voir plus

Seins d’homme et la consommation de cannabis : Est-ce relié ?

Seins d’homme et la consommation de cannabis : Est-ce relié ?

Les seins d’homme aussi appelé gynécomastie font référence au développement de glande mammaire causé par un débalancement hormonal. En d’autres mots on remarquera une diminution du niveau de testostérone par rapport au niveau d’œstrogène qui deviendra anormalement élevé. L’effet de ce débalancement hormonal se manifeste par l’apparition de sein chez l’homme. Parfois ils peuvent prendre une forme plus prononcée et arrondie avec un aspect d’une poitrine plus féminine. La plupart des cas de gynécomastie qui apparaisse lors de la puberté disparaissent naturellement une fois la croissance terminée. En somme, c’est pour cette raison qu’un médecin proposera de suivre l’évolution chez les garçons de moins de 20 ans. Finalement, si le problème ne se résorbe pas le chirurgien pourra proposer de procéder avec une intervention chirurgicale de lipo-gynécoplastie.

Voir plus