Heures d'ouverture: 8.00-17.00 | Lundi au vendredi
Nous joindre | 450.676.3444

La chirurgie esthétique et le tourisme médical : une économie ou un pari risqué ?

Le tourisme médical vers des pays étrangers afin d’avoir une chirurgie esthétique est un phénomène grandissant au Québec et dans le reste de l’Amérique du Nord. Nous voyons même l’apparition d’agences de voyages spécialisés dans le tourisme médical qui offrent des forfaits vers la Tunisie, l’Amérique latine ou ailleurs dans le monde. Que ce soit pour une chirurgie esthétique d’augmentation mammaire, d’abdominoplastie, de liposuccion ou toute autre intervention chirurgicale qu’elle soit esthétique ou non. D’un point vu strictement économique c’est très alléchant, pour des patients qui désire faire une économie et faire un voyage. Certaines proposeront même un service en français et jusqu’à 50 % d’économie pour la même intervention offerte au Québec. Toutefois, vous devez bien comparer l’économie par rapport aux risques potentiels pendant et après une intervention chirurgicale effectuée à l’étranger.

 

Le tourisme médical économique et exotique : est-ce un mythe ou une réalité ?

Premièrement, lorsque nous parlons de l’Inde, la Tunisie ou l’Amérique latine cela évoque automatiquement le soleil, la mer et l’exotisme. Cependant, si votre voyage est pour une chirurgie, vous ne pourrez pas profiter de ces éléments. Vous devrez alors dire adieu à l’exotisme de votre voyage à moins de prévoir une semaine de tourisme avant l’intervention. Dans ce cas si vous choisissez de faire du tourisme avant votre opération nous soulevons d’autres problématiques réelles et potentielles. D’abord, prévoyez des frais supplémentaires pour l’hébergement, la nourriture, les déplacements et les activités de tourisme. En outre, vous serez exposé aux risques de contracter une bactérie ou un virus avant votre intervention lors du voyage.

 

Donc, non seulement votre économie fondra, mais vous risquez aussi de devoir annuler votre chirurgie esthétique si vous contractez quelque chose. Ce serait dommage de devoir retourner à la maison sans avoir eu votre chirurgie avec en prime un souvenir indésirable.

 

Quels sont les risques d’avoir une chirurgie à l’étranger ?

Normes de sécurités

D’abord, vous devez comprendre qu’une intervention chirurgicale qu’elle soit pour un but esthétique ou non, cela comporte des risques. Ceci est un fait, peu importe l’endroit géographique de l’intervention qu’elle soit au Québec ou ailleurs dans le monde. Toutefois, si vous optez pour une chirurgie à l’étranger vous devez composer avec des facteurs de risques supplémentaires et locaux. En somme, il est question des normes de sécurité et de qualité en milieu hospitalier. Malheureusement, il n’existe pas de norme de qualité et de sécurité universelles dans le domaine médical à travers le monde. 

 

Cependant, au Canada des normes de sécurité et de qualité sont mises en place et les centres de santé doivent s’y soumettre. De plus, un organisme indépendant appelé Agrément Canada soumet les établissements de soins de santé à des inspections. La mission de leur programme de certification est de promouvoir l’amélioration de la qualité des soins de santé. Donc, une accréditation émise par Agrément Canada est un gage de sécurité et de qualité des services offerts aux patients.

 

Les risques d’infections lors de l’intervention

Même lors d’un voyage d’agrément vous devez parfois prévoir d’avoir une vaccination contre l’hépatite A-B et d’emporter avec vous certains médicaments sans ordonnances. Donc, si vous choisissez un tourisme médical, la recommandation est de bien vous informer sur les précautions à prendre.

 

De plus, si le pays n’a aucun contrôle ou protocole de sécurité médicale bien établie, nous augmentons également les risques de contamination due à une stérilisation déficiente des équipements ou du bloc opératoire.

 

Bactéries pharmacorésistantes

Dans certaines régions du monde, c’est également possible de contracter une bactérie pharmacorésistante qui pourrait grandement compliquer votre rétablissement. En d’autres mots, ce sont des bactéries qui résistent aux antibiotiques et représentent une menace réelle pour la santé publique. Santé Canada, a émis une copie d’une étude effectuée avec plus de 2000 voyageurs sur le sujet. Cette étude nous rapporte que 34 % des voyageurs qui ne présentaient aucun signe de ce type d’infection avant leur voyage l’auraient contracté lors d’un séjour à l’étranger. De plus, l’étude démontre que 86 % des personnes contaminées qui n’avaient aucun antécédent, ont contracté une bactérie pharmacorésistante suivant des soins médicaux à l’étranger.

 

Voyager après une intervention chirurgicale

Pour les voyageurs, le fait de prendre l’avion augmente les risques de développer une thrombose ou une embolie pulmonaire. Le risque est présent pour l’ensemble des voyageurs, que ce soit un voyage médical, de tourisme ou pour affaires. Toutefois, le fait d’avoir subi une opération avant de prendre l’avion augmente les risques de complications lors de votre retour.

 

Les risques de thrombose du voyageur ou d’embolie pulmonaire sont associés à plusieurs éléments rencontrés lors des vols. Les causes sont dues à l’immobilisation prolongée, la baisse de pression en altitude ainsi que la déshydratation. Cette combinaison favorise une réduction de la circulation sanguine, la baisse d’oxygénation du sang ainsi que la formation de caillot. C’est pourquoi on vous recommande d’attendre 10 jours suivant chirurgie au thorax (poitrine), à la tête ou à l’abdomen avant de voyager qu’elle soit esthétique ou non.

 

Prothèses mammaires et autres implants

Au Canada, lors d’une chirurgie esthétique d’augmentation mammaire, les chirurgiens ont l’obligation d’utiliser des implants homologués par santé Canada. En revanche, aucune norme d’homologation mondiale standardisée n’existe pas pour les prothèses. Par ailleurs, certains pays n’ont aucun système d’homologation ou de contrôle de qualité des prothèses mammaires ou autres.

 

Dans le cadre d’une chirurgie avec l’ajout d’implant, notez que voir et toucher les prothèses est tout aussi primordial. Vous pourrez ainsi avoir une meilleure idée sur les différents types de prothèses, la sensation au toucher, et les essayer. Un fait important à souligner est qu’une prothèse de même volume n’offrira pas forcément le même résultat d’une femme à l’autre. Chaque personne possède une morphologie propre à elle, c’est pourquoi une même prothèse offrira un résultat différent selon la personne.

 

Au Québec, vous avez maintenant la possibilité d’avoir une simulation 3D de votre chirurgie esthétique avec un visionnement en réalité augmenté 4D.  Cette technologie vous permet d’avoir un aperçu postopératoire de l’apparence de vos seins comme si vous étiez devant un miroir. Ce sont tous des éléments que les rencontres par caméra web n’offrent pas aux patientes qui choisissent le tourisme médical.

 

Code d’éthique professionnel

En outre, dans le cas du tourisme médical vous devez savoir si le pays possède un code d’éthique professionnel qui régit la pratique de la médecine. Au Québec, les médecins sont membres du Collège des médecins et leur pratique doit respecter un code de déontologie.

 

Rencontres avec le chirurgien et le suivi postopératoire

D’autres questions importantes s’imposent concernant le tourisme médical ou du fait d’avoir une intervention chirurgicale à l’étranger. Selon le type de votre intervention les questions seront les suivantes :

  • Quels sont les rencontres et les préparatifs préopératoires que j’aurai avec mon chirurgien ?
  • Vais-je être sous anesthésie locale ou générale lors de l’intervention?
  • Comment allons-nous procéder pour le suivi postopératoire ?
  • Que vais-je faire si j’ai des complications à mon retour ?
  • Quel type d’implant sera utilisé lors de ma chirurgie esthétique?

 

Ces questions valent la peine d’être posées étant donné qu’une chirurgie esthétique reste un acte médical. Que ce soit une augmentation mammaire, un lifting, une liposuccion ou une abdominoplastie, vous devez recevoir certaines informations avant l’intervention. Ainsi, une consultation préopératoire avec votre chirurgien s’avère importante pas seulement pour choisir ses implants mammaires ou avoir un prix. 

 

Au Québec, les consultations préopératoires se font en personne bien avant votre intervention et cela pour bien des raisons. Premièrement, vous devez prendre le temps de bien choisir votre chirurgien et la clinique afin d’établir un lien de confiance. Lors de la première rencontre, nous effectuons une cueillette d’information pour bien comprendre votre besoin et vous présenter différentes options. Ensuite, la 2e consultation consiste à déterminer le protocole chirurgical pour votre intervention dès que vous avez pris votre décision. Cette rencontre préopératoire s’effectue au moins 15 jours avant l’intervention afin de vous offrir une solution personnalisée selon vos besoins.

 

Le suivi postopératoire

Le suivi postopératoire est tout aussi important que la rencontre préopératoire afin de suivre la progression du rétablissement des patients. Bien entendu, l’arrivée de la vidéoconférence permet un suivi rapide avec les patients. Ainsi les chirurgiens peuvent répondre à certaines questions, voir l’état général du patient ainsi que la progression de la cicatrisation. Toutefois, un chirurgien doit parfois rencontrer le patient afin de collecter des données non disponibles par la vidéoconférence. Par ailleurs, quoi faire si vous avez une complication et que votre chirurgien se trouve à plus de 4 000 kms ? Si vous avez une complication qui nécessite une prescription de médicament possède-t-il un droit de pratique au Québec ? Aviez-vous préalablement coordonné votre voyage médical avec votre médecin de famille pour les suivis ? Dans le cas contraire, devrez-vous aller aux urgences si vous avez des complications postopératoires ?

 

Comme vous pouvez le constater, beaucoup de paramètres sont à considérer avant de procéder à votre intervention de chirurgie esthétique. Prendre la décision d’avoir une chirurgie esthétique ne doit pas se prendre sur une base monétaire seulement. Vous devez prendre le temps de bien réfléchir à l’ensemble des éléments en fonction de vos besoins et votre sécurité.

 

Est-ce que mon assurance voyage me couvriront en cas de complications médicales ?

Contrairement au voyage conventionnel, vous aurez de la difficulté à obtenir une assurance avec une couverture médicale si l’objectif est pour du tourisme médical afin d’avoir des soins de santé à l’étranger. Selon les conditions de bien des compagnies d’assurances, tous frais médicaux rattachés à un voyage pour des fins médicales ne sont pas couverts. Que ce soit lors de votre voyage ou dans le cas de complications de santé suivant votre retour au pays. D’ailleurs, les règles sont les mêmes que ce soit pour un traitement expérimental, une augmentation mammaire, une abdominoplastie, un lifting ou tout autre type de chirurgie esthétique ou non.

 

Cependant, des cas d’exceptions sont possibles au niveau de la RAMQ ou via quelques compagnies d’assurances spécialisées. Néanmoins, prenez le temps de vous informer et de bien vous préparer avant d’entreprendre un voyage de tourisme médical pour une chirurgie esthtique.

 

Bien se préparer pour sa chirurgie esthétique

D’abord, nous vous recommandons de bien mûrir votre décision avant d’entreprendre votre processus en vue d’une chirurgie esthétique. Prenez la meilleure décision pour votre bien-être, en partant du choix de votre praticien et de la clinique. Ensuite, consultez votre chirurgien afin de bien vous préparer pour le jour de l’intervention ainsi que pour votre convalescence.

 

Vous devez également bien évaluer les impacts à long terme qu’aura votre chirurgie esthétique sur votre vie. Certaines interventions chirurgicales esthétiques nécessiteront 1 à 2 chirurgies supplémentaires au cours de votre vie. Par ailleurs, pour une augmentation mammaire vous devrez prévoir au moins un remplacement d’implants et parfois un ajustement. Nous vous recommandons également de bien choisir le type de prothèses mammaires, leur volume et la forme selon votre silhouette.

 

Finalement, que votre démarche soit pour une chirurgie mammaire, une abdominoplastie, un lifting ou pour un autre type de chirurgie esthétique, ne jamais perdre de vue que l’on ne magasine pas sa chirurgie comme pour l’achat d’une voiture. Bien entendu, le prix est important, mais avant tout il est question de votre santé et bien-être à long terme.

 

N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec nous pour votre chirurgie esthétique, on se fera un plaisir de vous écouter et répondre à vos questions.