Heures d'ouverture: 8.00-17.00 | Lundi au vendredi
Nous joindre | 450.676.3444

Lipoaspiration des poignées d’amour : que faire en cas d’inconfort postopératoire ?

Vous venez de vous faire opérer afin d’éliminer le surplus de graisse qui vous gênait au niveau des poignées d’amour? La lipoaspiration également appelé la liposuccion peut générer une sensation d’inconfort. Voici donc quelques informations qui pourront vous aider à la gérer au mieux.

La douleur va-t-elle durer longtemps?

L’intensité et la durée de la douleur vont dépendre de plusieurs facteurs. En effet, lorsque l’intervention se fait sous anesthésie locale, le patient a tendance à se remettre assez vite. Une lipoaspiration sous anesthésie générale est en principe plus douloureuse et impose de se reposer plus longtemps après l’intervention. D’ailleurs, nous vous conseillons de prendre des analgésiques narcotiques.

 


Sachez qu’il est possible que ressentir une gêne importante durant les deux jours qui suivent la lipoaspiration. On constate souvent que la douleur est assez intense les 4 premiers jours avant de commencer à s’atténuer. La plupart des patients constatent que leur peau est très sensible le premier mois, et au bout de 8 semaines, la douleur doit avoir totalement disparu.

La douleur est-elle “normale” après une lipoaspiration?

Nous ne sommes pas tous égaux face à la douleur. Néanmoins, il n’est pas rare de constater une douleur comparable à celle d’importantes courbatures et de coup de soleil une fois que l’anesthésie n’a plus d’effet (12 à 24h).

 

Si vous ressentez ce type de douleur, vous pouvez la soulager en prenant de l’acétaminophène.

Doit-on utiliser des vêtements de contention élastiques ?

Vous pouvez tout à fait utiliser des vêtements de contention élastiques pour diminuer la douleur postopératoire, à condition que la technique de soin choisie utilise le drainage ouvert.

 


Cette méthode toute simple va permettre d’accélérer le drainage et de diminuer l’inflammation causée par le produit anesthésiant. Outre cet aspect, les vêtements de contention vont améliorer votre confort en limitant les mouvements des zones opérées.

Existe-t-il d’autres méthodes pour favoriser le drainage ?

Les gonflements et les douleurs sont principalement dus au fait que des résidus de solution anesthésique teintés de sang restent emprisonnés sous la peau. Ceux-ci provoquent une inflammation qui elle-même, entraîne des gonflements et une douleur parfois vive.

 


Le meilleur moyen de se débarrasser de ces résidus est de laisser les incisions ouvertes (et d’utiliser des vêtements de contention, comme nous venons de le voir).

Combien de temps doit-on se reposer après une lipoaspiration ?

Rassurez-vous, il n’est pas nécessaire de rester au lit après un traitement de lipoaspiration des poignées d’amour. Au contraire, la meilleure chose à faire serait de vous lever et d’être également actif. Par exemple, la marche serait une bonne activité physique et bénéfique pour un bon rétablissement.
Les patients qui ont subi une opération de lipoaspiration tumescente sous anesthésie locale peuvent reprendre une vie normale et conduire dans les 24-48 heures qui suivent l’opération. Certains reprennent même le travail dans les 48-72 heures.


La période de récupération est cependant plus longue pour les patients opérés sous anesthésie générale. Dans ce cas, ils devront s’absenter plusieurs jours de leur travail s’ils sont actifs.

Ce qu’il faut retenir :

En cas d’inconfort postopératoire suite à une lipoaspiration des poignées d’amour vous pourrez :

  • prendre du paracétamol pour soulager la douleur (après une anesthésie locale)
  • prendre des analgésiques narcotiques en cas d’opération sous anesthésie générale
  • porter des vêtements de contention pour drainer les résidus de solution anesthésique teintés de sang et limiter les mouvements incontrôlés de la peau.

 

Si vous constatez une sensation d’inconfort non annoncée par votre médecin ou si vous souffrez vraiment de la situation, n’hésitez pas à consulter un spécialiste ou le chirurgien qui s’est occupé de vous. Ne restez pas sans assistance, car un professionnel de la santé connaît des solutions adaptées à votre situation pour prendre en charge votre douleur.