Heures d'ouverture: 8.00-17.00 | Lundi au vendredi
Nous joindre | 450.676.3444
Chirurgie mineure de la peau

Lobe d'oreille

– Réparation de lobe d’oreille déchiré ou étiré

Souvent secondaire à un traumatisme, à une infection ou au port de boucles d’oreille lourdes, le trou au niveau du lobe d’oreille s’agrandit avec le temps ou déchire complètement. Sous anesthésie locale, le traitement consiste à exciser la peau au niveau de la déchirure pour ensuite recoudre les 2 parties ensemble. Les points de suture sont retirés de 4 à 7 jours plus tard. Il y a une cicatrice discrète au niveau de la réparation, mais il est possible de retrouver une courbure régulière et esthétique du lobe d’oreille. Il est préférable d’attendre de 6 à 8 semaines pour faire repercer les oreilles.

Capsule la beauté en santé

Les chirurgies mineures

Blogue la beauté en santé

Articles récents

La blépharoplastie supérieure: nos conseils pour accélérer la convalescence

La blépharoplastie supérieure: nos conseils pour accélérer la convalescence

Pour retrouver un regard plus jeune et agrandir les yeux, de nombreuses personnes ont recours à la chirurgie des paupières. Parmi les opérations les plus courantes, on trouve la blépharoplastie supérieure. Même si elle permet un rétablissement plus rapide que l’intervention sur les paupières inférieures, elle nécessite néanmoins une période de convalescence de 7 à 10 jours, pour la plupart des personnes. Vous souhaitez mettre toutes les chances de votre côté? Appliquez donc nos conseils pour accélérer la convalescence suite à une blépharoplastie supérieure!

Implants mammaires : 10 questions et réponses

Implants mammaires : 10 questions et réponses

Les informations actuellement émises par certains médias peuvent être sources de confusion et d’inquiétudes auprès de la population. Il est de notre devoir de distribuer une information juste et scientifiquement rigoureuse à nos patientes et nous le faisons en respectant les normes d’éducation médicale continue du Collège des médecins du Québec et du Collège Royal des médecins et chirurgiens du Canada.

Le BOTOX, est-ce dangereux ? : les mythes vs la réalité

Le BOTOX, est-ce dangereux ? : les mythes vs la réalité

Le BOTOX issu de la toxine botulique (ou toxine botulinique) a généré bien des mythes au fil des ans concernant son utilisation et ses effets. Sa découverte remonte à la fin du 19e siècle par un médecin allemand. Il donna alors le nom de botulisme à une maladie issue d’un empoisonnement alimentaire mortelle causé par cette toxine. Son appellation vient du mot latin « botulus » qui veut dire « boyau d’animal » pour faire référence au boudin noir. Cette charcuterie fut à l’origine de cette intoxication qui causa un très grand nombre de décès. En outre, lors de la Deuxième Guerre mondiale, l’armée japonaise avait développé un agent paralysant mortel à partir de la toxine botulique. Toutefois, on devra attendre jusqu’en 1989 avant que la FDA (Food and Drug Administration) n’approuve l’utilisation thérapeutique de la toxine botulique purifiée.