Heures d'ouverture: 8.00-17.00 | Lundi au vendredi
Nous joindre | 450.676.3444

LA GYNÉCOMASTIE

 

La gynécomastie aussi appelée adipomasite est une glande mammaire qui se développe chez l’homme derrière ou sous les mamelons sur le thorax. Cependant, le problème survient le plus souvent lors de la puberté et se poursuit ou s’amplifie à l’âge adulte. Par ailleurs, la gynécomastie est plus fréquente que l’on peut le croire. En outre, les chiffres nous démontrent que plus de 40 % des hommes sont affectés par cette problématique.

 

– Comment peut-on déceler l’apparition de la gynécomastie ?

À première vue, la gynécomastie peut s’avérer difficile à déceler à son stade initial de son développement. Parfois, l’homme peut développer une réaction de gêne ou même de crainte dès l’apparition des premiers signes de gynécomastie.  De plus, cet inconfort peut pousser certains patients à ne pas s’exposer le torse nu de peur de se faire ridiculiser. Dans certains cas, certains refuseront tout simplement de reconnaître le problème et chercheront une façon de corriger la situation telle qu’au moyen de la musculation.

 

Dans certains cas, la problématique se caractérise par l’apparition de seins qui peuvent parfois se développer au point de leur donner une apparence plus féminine. En outre, lorsque la gynécomastie est plus sévère, le patient peut même développer une sensibilité et un gonflement des mamelons. Dans bien des situations, on remarquera une accumulation de gras pectoral (adipomastie), liée à une obésité plus ou moins importante. Dans certaines situations, l’adipomastie peut se développer davantage d’un côté par rapport à l’autre ou même d’un seul côté.

 

– Quelles sont les causes du développement des seins chez l’homme ?

La gynécomastie n’a pas de cause précise et elle peut même être reliée à plusieurs facteurs à la fois. Par exemple, elle peut être causée par l’obésité, un débalancement hormonal, une situation génétique ou la prise de certains médicaments. Occasionnellement, la problématique se développe à la suite de consommation de stéroïdes anabolisants ou de cannabis (marijuana).

 

– Comment savoir si j’ai une gynécomastie ou une adipomastie ?

Tel que décrit plus haut, il peut s’avérer que le développement d’une poitrine chez l’homme, soit une fausse gynécomastie. Dans ce cas, nous parlons d’une adipomastie pectorale sans la présence de glande mammaire. En d’autres mots, elle est plutôt due à l’accumulation de tissus adipeux au niveau de la poitrine. Donc la bonne nouvelle c’est qu’elle peut se résorber en combinant la perte de poids à l’exercice ou la musculation. Nous recommandons aussi de combiner l’activité physique à une alimentation saine et un mode vie équilibré. Si ces ajustements apportés à votre mode de vie n’offrent pas le résultat escompté, une liposuccion suffira pour extraire le surplus de tissu adipeux de la poitrine.
 

En revanche, dans le cas d’une gynécomastie il y a un développement de glande mammaire. C’est pourquoi elle ne peut pas s’éliminer au moyen de la musculation ou de l’exercice. Donc, si vous pensez avoir une gynécomastie, vous pouvez faire une auto-évaluation avant de consulter votre médecin. Premièrement, vous devez relever le bras en plaçant votre main derrière la tête. Ensuite, vous devez palper autour du mamelon afin de voir si vous avez une bosse derrière ou sous le mamelon. Finalement, si vous notez un gonflement des tissus ou une bosse dure, c’est un signe que vous avez probablement une gynécomastie.

 

– Que dois-je faire si je présente des signes d’une gynécomastie ?

Dans ce cas, nous vous recommandons de prendre un rendez-vous pour une consultation afin d’avoir un examen plus approfondi. Une fois que le diagnostic est confirmé, vous devez discuter de l’approche chirurgicale.
 
Notez qu’il est aussi préférable de ne pas opérer à l’adolescence, car parfois la glande peut se résorber spontanément. En revanche à l’âge adulte, celle-ci tend à rester stable ou à se développer tranquillement.

– Chez Clinimedspa comment traitez-vous la gynécomastie ?

Dr Arbour procède au moyen d’une lipo-gynécoplastie, qui consiste à effectuer de mini-incisions (2) sous les mamelons. Ensuite, il morcelle la glande mammaire afin de l’extraire et complète en égalisant le tissu pectoral au moyen d’une liposuccion. Cette technique développée par Dr Arbour permet d’obtenir un résultat plus esthétique et le plus régulier possible. D’autre part, il utilisera parfois des drains, qui sont des petites poires attachées à un long tube placé sur le côté (1). Vous devrez les garder pour une durée de quelques jours à une semaine afin de recueillir le liquide.

Clinimedspa - diagramme incisions pour une gynécomastie
Visionnez la capsule la beauté en santé

LA GYNÉCOMASTIE

– Quel est le type d’anesthésie utilisé pour une lipo-gynécoplastie ?

Nous effectuons la lipo-génycoplastie de façon ambulatoire et sous anesthésie locale avec sédation pour le confort du patient. Une fois, l’intervention terminée, le patient pourra retourner chez lui avec son accompagnateur quelques minutes seulement après son opération.

 

– L’intervention dure combien de temps ?

La chirurgie dure en moyen de 1 à 2 heures selon la sévérité des cas et davantage si l’intervention est combinée à un autre traitement.

 

– Est-ce que la liposuccion est toujours nécessaire ?

Non, ce n’est pas toujours nécessaire d’avoir recours à la liposuccion. C’est le cas, lorsque le patient est très mince et que la glande mammaire est bien localisée. Dans cette situation, Dr Arbour proposera de procéder simplement avec des mini-incisions (2) sous les mamelons afin de retirer la glande mammaire.

 

– Peut-on combiner la cure de gynécomastie à d’autres interventions ?

Oui, si vous le souhaitez, nous pouvons profiter de cette occasion pour combiner plusieurs interventions. Dans ce cas, nous pouvons envisager de combiner une liposuccion ou un traitement Bodytite dans d’autres zones de votre corps.

 

– Quelle est la durée de la convalescence suivant l’intervention ?

Pour la plupart des hommes, la durée de la convalescence va de quelques jours à 2 semaines. Toutefois, dans le cas d’un travail très physique, la convalescence pourrait se prolonger jusqu’à 4 semaines. Après cette période, vous pourrez vaquer à l’ensemble de vos occupations. Durant les 6 premiers mois après l’intervention, nous vous recommandons d’éviter d’exposer vos cicatrices au soleil sans protection. Vous devrez donc utiliser un écran solaire à haut indice de protection contre les rayons UV. Vous éviterez ainsi les risques d’altérer la pigmentation des tissus cicatriciels qui serait alors permanente.

 

– Quels sont les risques de récidive ?

Dans de rares cas, il se peut qu’il y ait une récidive de la glande ou rétraction de la peau derrière le mamelon. Dans le cas échéant le signe d’une récidive de la glande apparaîtra dans les 6 mois suivants l’opération. Alors Dr Arbour devra intervenir de nouveau sous anesthésie locale afin de corriger

LIPO-GYNÉCOPLASTIE

Photos avant/après

Vous pouvez accéder à notre galerie de photos avant/après afin de voir des résultats d’interventions de cure de gynécomastie via notre page des galeries de photos avant/après du menu principal ou en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Clinimedspa - Gynécomastie slider photo avant la chirurgieClinimedspa - Gynécomastie slider photo après la chirurgie

Suivez-nous en vous abonnant à notre page Facebook

Blogue la beauté en santé

ARTICLES RÉCENTS

Après une liposuccion abdomnimale, retendre la peau : est-ce toujours indispensable ?

Après une liposuccion abdomnimale, retendre la peau : est-ce toujours indispensable ?

La liposuccion abdominale désencombre le ventre (ou d’autres parties du corps) d’un surplus de graisse. Lorsque cet excès adipeux s’est installé, la peau s’est adaptée grâce à ses propriétés d’élasticité. Après la liposuccion du ventre, la peau restera distendue et mettra un certain temps à reprendre forme. C’est parfois source d’une forte gêne et d’un désagrément esthétique évident. Si cette…

Seins d’homme et la consommation de cannabis : Est-ce relié ?

Seins d’homme et la consommation de cannabis : Est-ce relié ?

Les seins d’homme aussi appelé gynécomastie font référence au développement de glande mammaire causé par un débalancement hormonal. En d’autres mots on remarquera une diminution du niveau de testostérone par rapport au niveau d’œstrogène qui deviendra anormalement élevé. L’effet de ce débalancement hormonal se manifeste par l’apparition de sein chez l’homme. Parfois ils peuvent prendre une forme plus prononcée et arrondie avec un aspect d’une poitrine plus féminine. La plupart des cas de gynécomastie qui apparaisse lors de la puberté disparaissent naturellement une fois la croissance terminée. En somme, c’est pour cette raison qu’un médecin proposera de suivre l’évolution chez les garçons de moins de 20 ans. Finalement, si le problème ne se résorbe pas le chirurgien pourra proposer de procéder avec une intervention chirurgicale de lipo-gynécoplastie.

La chirurgie esthétique et le tourisme médical : une économie ou un pari risqué ?

La chirurgie esthétique et le tourisme médical : une économie ou un pari risqué ?

Le tourisme médical ou esthétique vers des pays étrangers est un phénomène grandissant au Québec et dans le reste de l’Amérique du Nord. Nous voyons même l’apparition d’agences de voyages spécialisés dans le tourisme médical qui offrent des forfaits vers la Tunisie, l’Amérique latine ou ailleurs dans le monde. Que ce soit pour une chirurgie esthétique d’augmentation mammaire, d’abdominoplastie, de liposuccion ou toute autre intervention chirurgicale qu’elle soit esthétique ou non. D’un point vu strictement économique c’est très alléchant, pour des patients qui désire faire une économie et faire un voyage. Certaines proposeront même un service en français et jusqu’à 50 % d’économie pour la même intervention offerte au Québec. Toutefois, vous devez bien comparer l’économie par rapport aux risques potentiels pendant et après une intervention chirurgicale effectuée à l’étranger.