Heures d'ouverture: 8.00-17.00 | Lundi au vendredi
Nous joindre | 450.676.3444

Chirurgie du ventre après la grossesse : pourquoi l’envisager ?

La grossesse est un événement particulièrement intense de la vie d’une femme, qui provoque de nombreux changements, aussi bien psychologiquement que physiquement. Pendant neuf mois le corps se transforme et change, les seins et surtout le ventre deviennent plus volumineux afin d’accueillir et nourrir le bébé. Il n’est pas rare qu’après l’accouchement, ces zones aient subi des transformations physiques importantes. Les seins peuvent tomber, la peau du ventre se relâche et la graisse peut également avoir tendance à s’y accumuler plus facilement. Dans ce cas, il est possible d’envisager une chirurgie du ventre après la grossesse. Cette technique s’appelle l’abdominoplastie ou redrapage du ventre et montre souvent de bons résultats. Découvrez en quoi consiste une abdominoplastie, et les avantages qu’offre une telle opération.
 
L’abdominoplastie est une opération qui vise à retendre la peau du ventre et enlever les amas de graisse faisant généralement suite à une grossesse. L’intervention agit contre le relâchement des muscles, la peau détendue et les graisses résiduelles. Chaque patiente est un cas différent, en fonction de son historique médical, des conditions de son accouchement et de son état physique. Il faudra donc systématiquement adapter la procédure à chaque patiente afin de lui proposer une solution adaptée à sa condition et personnalisée. En effet si la peau est assez élastique et que le ventre de la patiente ne présente qu’un excès de graisses stockées, une liposuccion peut suffire à régler son problème. Dans d’autres cas des opérations comme la mini-abdominoplastie ou l’abdominoplastie complète seront nécessaires. En effet, s’il s’agit vraiment d’un relâchement important de la peau, alors une mini-abdominoplastie va permettre de retendre et d’enlever la peau et les graisses en surplus par un redrapage du ventre. Cette technique est étudiée spécialement pour rendre au ventre une tension sur son ensemble. Si la patiente présente également un relâchement des muscles, il va falloir les resserrer pour redonner de la tension à la ceinture abdominale et programmer une abdominoplastie plus complète.
 
Après une grossesse, votre corps se transforme et plusieurs de ses parties peuvent avoir changé. Bien souvent, une alimentation saine et de l’exercice permettent de retrouver votre silhouette d’avant, mais il arrive que malgré tous vos efforts votre corps ait du mal à se remettre complètement. Si vous présentez un important relâchement de la peau ou que celle-ci est particulièrement abîmée, notamment avec la présence de vergetures, il faudra peut-être envisager une chirurgie du ventre, car les crèmes anti-vergetures sont très rarement efficaces. Si votre accouchement s’est déroulé dans des conditions d’urgence et que vous avez eu recours à une césarienne, il est possible d’avoir recours à une abdominoplastie pour limiter la cicatrice. Il arrive qu’après la grossesse des excès adipeux s’établissent sur la paroi abdominale et soient extrêmement difficiles à faire partir même en pratiquant régulièrement un sport et en surveillant votre alimentation, dans ce cas l’opération peut-être un recours. Pour finir, il arrive que les muscles du ventre s’affaissent en raison des trop fortes pressions subies avant et pendant l’accouchement, on parle alors de diastasis et l’opération sera la seule option pour resserrer les muscles endommagés qui contribuent à donner une apparence de ventre volumineux.
 
Suite à votre accouchement et selon le rythme de récupération de votre corps, il faudra établir si vous avez besoin d’une opération pour retrouver votre silhouette. Vous devez évidemment commencer par vous alimenter sainement et suivre un entraînement sportif régulier en ciblant les zones que vous voulez réparer. Mais si vos efforts ne suffisent pas, ce qui est fréquent après une telle expérience, vous devrez vous rapprocher de votre médecin et voir avec lui si une chirurgie du ventre est indiquée dans votre cas.