Heures d'ouverture: 8.00-17.00 | Lundi au vendredi
Nous joindre | 450.676.3444

Seins d’homme et la consommation de cannabis : Est-ce relié ?

Les seins d’homme aussi appelé gynécomastie font référence au développement de glande mammaire causé par un débalancement hormonal. En d’autres mots on remarquera une diminution du niveau de testostérone par rapport au niveau d’œstrogène qui deviendra anormalement élevé. L’effet de ce débalancement hormonal se manifeste par l’apparition de sein chez l’homme. Parfois ils peuvent prendre une forme plus prononcée et arrondie avec un aspect d’une poitrine plus féminine. La plupart des cas de gynécomastie qui apparaisse lors de la puberté disparaissent naturellement une fois la croissance terminée. En somme, c’est pour cette raison qu’un médecin proposera de suivre l’évolution chez les garçons de moins de 20 ans. Finalement, si le problème ne se résorbe pas le chirurgien pourra proposer de procéder avec une intervention chirurgicale de lipo-gynécoplastie.

 

L’apparition des signes de gynécomastie peut toutefois toucher l’ensemble de la gent masculine sans distinction d’âge. Des données déconcertantes nous révèlent que ce débalancement hormonal touche environ 60 % des garçons vers l’âgé de 14 ans. En outre, près de 40 % des hommes âgés de 25 à 45 ans présentent des symptômes de gynécomastie. Puis, les données nous montrent que les hommes âgés de 50 ans et plus ne sont pas épargné. Ces derniers seraient également affectés par la gynécomastie à un taux situé entre 55 % à 60 %.

 

Afin de démontrer l’importance du problème, la Société Américaine de Chirurgie Plastique et Esthétique (ASAPS) mentionne que la cure de gynécomastie est maintenant la 5e chirurgie esthétique la plus répandue en Amérique du Nord. D’ailleurs le taux des interventions de gynécomastie aux États-Unis a augmenté de 30 % en seulement un an entre 2011 et 2012.

 

Quel est le lien entre le développement de seins d’homme et la consommation de cannabis ?

Premièrement, que nous parlions de cannabis, de marijuana ou de pot, il s’agit de termes qui décrivent la même substance.

 

L’apparition de symptômes de gynécomastie ou seins d’homme est associée à l’agent actif retrouvé dans le cannabis ou la marijuana. Cette molécule interagit avec les glandes surrénales et réduira la production de testostérone. Par conséquent, le niveau d’œstrogène dans l’organisme deviendra plus élevé que celui de la testostérone. Tel que mentionné plus haut dans l’article, ce déséquilibre hormonal favorisa l’apparition de seins d’homme ou de symptômes de gynécomastie. Des études ont d’ailleurs noté un taux de testostérone anormalement plus bas chez des hommes avec une consommation chronique de marijuana par rapport aux hommes qui n’en consomment pas.

 

Du fait que cette substance commence à peine sa légalisation au Canada, les données sont incomplètes. Le manque d’étude ne nous permet pas de voir pleinement l’ensemble des effets et de ses interactions sur l’organisme humain. Qui plus est, nous ne verrons pas apparaître la première étude aux États-Unis avant 1972. Elle révéla un lien entre le cannabis et des cas de gynécomastie chez l’homme. La légalisation du cannabis au Canada et dans certains États d’Amérique permettra aux chercheurs d’effectuer d’autres études qui nous montreront davantage l’ensemble des interactions que l’agent actif du cannabis a avec l’organisme humain. Cependant, l’ouverture vers une légalisation plus large du cannabis en Amérique du Nord pourrait à la fois provoquer une vague de nouveau cas de gynécomastie chez l’homme.

 

Est-ce que le cannabis est la seule substance qui peut provoquer le développement de seins d’homme ?

Malheureusement, la prise de stéroïde anabolisant, de certains types de médicaments ou simplement une prédisposition génétique peut également permettre le développement de seins d’homme. Donc la gynécomastie peut avoir un amalgame de sources et n’est pas seulement due à la consommation de cannabis. Donc un homme qui ne consomme aucun médicament ou substance qui pourrait interférer avec son organisme, peut également développer des symptômes de gynécomastie.

 

D’ailleurs, une des causes de la gynécomastie est l’obésité qui provoque un excès de tissu adipeux pour donner un aspect de seins d’homme à la poitrine sans toutefois déclencher l’apparition de glande mammaire. Dans ce cas, nous parlons de pseudo-gynécomastie ou de fausse gynécomastie. Alors, une bonne alimentation combinée à une perte de poids et un programme d’entrainement physique pourront permettre de résorber certains symptômes et de raffermir les tissus de la poitrine. Si les symptômes persistent ou qu’il y a présence de glande mammaire, dans ce cas nous vous conseillerions de prendre rendez-vous pour une consultation. Dans le cas où votre médecin percevrait la présence de glande mammaire ou que votre poitrine présente toujours des signes de seins d’homme alors il faudra envisager une intervention de lipo-gynécoplastie ou cure de gynécomastie.

 

Quoi faire si je suis en santé et que j’ai des seins d’homme ou symptômes de gynécomastie ?

Que vous soyez un consommateur de cannabis ou non et avez des symptômes, la consultation médicale est la meilleure solution. Elle vous permettra d’avoir le bon diagnostic et la bonne approche pour éliminer le problème. De plus, la bonne nouvelle est que le problème peut être réglé au moyen d’une intervention chirurgicale ambulatoire. L’intervention effectué sous anesthésie locale, est d’une durée de 1-2 heure(s). Elle laisse que 2 petites cicatrices qui disparaîtront avec le temps.  La convalescence n’est que de 2 à 4 semaines pour un travail léger et qui ne demande aucun effort physique.

 

Finalement, il y a très peu de récidives et dans le cas échéant nous effectuons une retouche sous anesthésie locale.  Ainsi, nous aurons éliminé définitivement toutes traces résiduelles de la gynécomastie.

 

Donc, n’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations. Nous nous ferons un plaisir de répondre à vos questions en consultation.