Heures d'ouverture: 8.00-17.00 | Lundi au vendredi
Nous joindre | 450.676.3444

Avant de subir une blépharoplastie inférieure : les précautions à prendre

Le relâchement musculaire et l’excès de peau ou de graisse au niveau des paupières inférieures ou supérieures peuvent donner une expression de regard triste et abattu. La blépharoplastie inférieure, supérieure ou complète est alors la chirurgie esthétique des paupières qui permet de corriger cet aspect.

Blépharoplastie supérieure ou inférieure

  • Vous pouvez avoir recours à une blépharoplastie supérieure si vous avez un excès de peau qui embue le pli naturel de votre paupière supérieure, si la peau de votre paupière s’est relâchée et qu’elle nuit à votre vision et enfin si votre paupière supérieure est gonflée et qu’elle vous donne une expression triste et fatiguée.
  • Quant à la chirurgie esthétique des paupières inférieures, elle est recommandée en cas d’excès de peau qui cause des rides sous la paupière, si des poches se forment sous les yeux à cause du relâchement de la peau et si la paupière inférieure s’affaisse.

 
Attention, cette intervention ne corrige pas l’apparence de toutes les rides et de toutes les cernes autour des yeux. Elle ne vise pas non plus à remonter les sourcils. Elle peut par contre être la solution envisagée pour soigner une personne dans le cadre de séquelles dues à un traumatisme ou en cas d’ablation d’une tumeur.

Le traitement au laser CO2

Le laser C02 est utilisé à la place du bistouri conventionnel pour les chirurgies des paupières pour contrôler le saignement lors de l’intervention et pour faire le resurfaçage en deux passages. Par rapport au bistouri conventionnel, le laser CO2 permet de faire une incision plus précise et donc de couper l’excès de peau de la paupière sans la toucher. Quant au saignement et à la douleur postopératoire, ils sont réduits et contrôlés grâce au laser CO2 qui va sceller les vaisseaux sanguins et les nerfs sensitifs durant l’opération. La blépharoplastie à l’aide de laser CO2 dure en moyenne une heure et elle est pratiquée sous anesthésie locale avec une légère sédation pour éliminer l’anxiété. Pour la chirurgie de la paupière supérieure, le chirurgien pratique une incision au niveau de la paupière supérieure tombante et elle est donc généralement cachée dans le pli naturel de la paupière. C’est ainsi qu’il va éliminer l’excès de peau et de tissus graisseux. Pour la paupière inférieure et les poches sous les yeux, il effectue une très petite incision précise à travers la conjonctive afin de retirer les coussins graisseux, l’excès de peau ou de muscles.

Avant une blépharoplastie inférieure

Quelques précautions indispensables sont à prendre à partir du mois précédant la date de l’opération chirurgicale des paupières.

     

  • Premièrement, comme avant toute opération chirurgicale, vous devez consulter votre chirurgien esthétique afin qu’il s’assure de votre état de santé générale, qu’il vous examine et qu’il décide de prescrire des tests visuels supplémentaires.
  • Vous pouvez vous prémunir contre les infections comme le rhume ou encore la grippe, car vos yeux fragilisés vont vous empêcher d’éternuer. Il est alors conseillé de remonter ses défenses immunitaires un mois avant la date de l’opération.
  • Ensuite, dix jours avant l’opération, vous devez stopper toute prise de médicaments, aliments et suppléments favorisant les saignements afin que votre organisme réagisse normalement à l’opération et surtout afin d’éviter de fluidifier votre sang et d’augmenter les risques d’hémorragie. Si vous prenez un traitement médicamenteux, veuillez l’indiquer à votre chirurgien lors de votre première visite.
  • Avant l’opération, pensez à vous procurer des poches de glace que vous conserverez dans le congélateur jusqu’au retour de la clinique. Appliquez sur les yeux à l’aide d’un linge, elles serviront à limiter les bleus et les hématomes. Aussi, vous pensez à prendre des lunettes de soleil ou des verres fumés pour votre sortie de la clinique afin de protéger vos yeux des agressions extérieures.